fbpx
Sélectionner une page

Dire non !

« NON » est devenu un mot tabou. Comme si dire « non » voulait dire « je ne t’aime pas ». Souvent nous imaginons que dire non c’est perdre le lien. « Si je dis non, il ne va plus m’aimer », « si je dis non nous seront plus ami », « si je dis non, c’est que je ne suis pas compétent », « si je dis non, il va penser que je ne l’aime pas » etc …

Vulnérabilité.

Ainsi c’est le film que l’on se fait dans la tête. Cela n’a rien à voir avec nos besoins. C’est plus notre volonté de rendre les autres heureux, de leur faire plaisir. Nous voulons tellement leur bien-être que nous oublions le nôtre. Nous nous oublions dans la transaction. En faisant cela nous ne sommes pas honnêtes. Nous ne sommes pas honnêtes avec nous-mêmes, parce que nous voulions dire « non » et que nous avons dit « oui ». Et nous ne sommes pas non plus honnête avec notre interlocuteur parce que nous lui avons dit « oui » alors que nous voulions lui dire « non ».

Respect !

Dire « non » c’est se respecter suffisamment pour faire passer son bien-être avant ceux des autres. Alors dire « non » c’est être capable de se respecter suffisamment. Et puis dire « non » c’est respecter suffisamment son interlocuteur pour être honnête avec lui. Quand vous vous respecter suffisamment, vous autorisez l’autre à vous respecter également.

Le « non » constructif.

Cela semble plus facile à dire qu’à faire. Pour celle et ceux qui connaissent le théâtre d’improvisation, l’une des règles de l’improvisation c’est de ne pas dire « NON ». Ne pas dire un « Non » sec. On accueil la proposition et soit on rajoute, soit on fait une nouvelle proposition.
Par exemple dans un échange entre deux personnes : « ça te dirais d’aller au cinéma ? » « Non ». La discussion se termine et ne laisse pas de place à un nouvel échange. En revanche si vous faites une proposition du genre : « Ce n’est pas le bon moment pour moi ». Ainsi en nuançant votre « Non » et en proposant un « non » constructif vous maintenez le lien. Pour faire cela il faut déjà savoir ce que vous voulez.

Qu’est ce que vous voulez vraiment ?

C’est une approche que vous pouvez utiliser. Le plus important c’est de savoir ce que vous voulez vraiment. Est-ce que aller au cinéma c’est quelque chose que vous avez envie de faire ? Est-ce que c’est le moment pour vous d’aller au cinéma ? En vous connecter avec ce que vous voulez vraiment, vous vous offrez l’opportunité de faire ce que voulez vraiment. Vous offrez également l’opportunité à votre interlocuteur de savoir ce que vous voulez vraiment.
Finalement, prenez le temps de savoir ce que vous voulez vraiment avant de répondre à votre interlocuteur. En prenant le temps de savoir ce que vous voulez vraiment, vous vous mettez en capacités de pouvoir exprimer clairement ce que vous voulez à votre interlocuteur.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Share This

Partage !

Je suis sûr que cet article plaira à tes amis alors partage leur !!